mercredi 26 mai 2010

Construire l'identité, l'image d'une (futur) entreprise.

Ne dit on pas "l'habit ne fait pas le moine mais le costume fait le gendarme" ? Toute entreprise véhicule une identité, une image. Oui, mais voilà : comment (peut-on) maitriser celle ci ?

Image réelle ou symbolique perçues ?

Doit évidemment s'appliquer au concept global, la distinction entre l'image réelle et l'image symbolique. L'image réellement perçue concernera l'univers figuratif concret, aisément descriptible, contenant essentiellement :
  • le style (design) des produits,
  • les produits eux-mêmes et l'ensemble des signatures visuelles (par exemple le logotype, la signalétique, le conditionnement, le design d'environnement, l'aménagement des locaux, etc.).
  • Une charte de contenus rédactionnels.
En tant qu'institution sociale médiatrice, l'image symbolique perçue concernera davantage les représentations mentales accrochées aux produits ou à la firme elle-même. Elle concernera évidemment d'un univers connoté. Il sera aussi le lieu privilégié de l'onirisme publicitaire, basé sur quelques items réguliers (tels que le naturel, la solidité, l'innovation technique, la convivialité, la puissance, la fiabilité, la rapidité, le luxe, etc.).

Toute entreprise, quelque soit sa taille, son effectif ou son activité, doit commencer par travailler sur sa (futur) identité, de manière rédactionnelle et/ou graphique, ne serait-ce que pour résumer les grands axes de la politique de l’entreprise.

La première image qu'une entreprise diffuse est bien souvent sa carte de visite : on y retrouve une synthèse véhiculant (volontairement ou non) bon nombre d'informations sur l'entreprise et les valeurs qualitatives de celle ci.

Résultante finale d'une série de messages perçus par un ensemble de destinataires, "l'image", en communication d'entreprise, se comporte généralement en exprimant à un moment donné sur l'identité même (la valeur) d'un produit, d'une marque ou d'une firme. Le processus de transmission est à peu près le même : il passe par la perception de différents constituants réels ou abstraits dont la résultante se nomme le plus souvent l'image de l'organisation ou de l'entreprise, et cela même dans le cas ou l'identité est encore fraîche, parce que la structure qui la génère est jeune.

Même si historiquement le trait commun de ces images perçues fut de ne pas vraiment être volontaires, organisées ou voulues, l'entreprise et l'organisation, en fabriquant des produits et en fournissant des services émettent des signes, mais de manière passive.

L'image d'une entreprise se construit donc chaque jour, à différents niveaux. Celui de sa propre communication (publicitaire, interne, ou même vis à vis de ses employés ou de ses fournisseurs) mais aussi de la reconnaissance que pourrait lui attribuer une clientèle.

Tout comme n'importe qu'elle image, elle est aussi, malheureusement, facilement "froissable". Raison de plus pour l'entretenir avec soin.

L'image d'une entreprise peut se construire aussi d'une manière stratégique. A lire aussi : aide-a-la-conquete-commerciale.com/accompagnateur-en-strategie-et-developpement-commercial-definitions

Aucun commentaire: