dimanche 3 août 2008

Lively, une nouvelle dimension du réseau social en ligne

Un nouveau réseau social en trois dimensions a été lancé, mercredi 9 juillet, par la multinationale Google. Son nom ? Lively. "Réseau social" est en fait une proposition un peu courte pour décrire ce nouveau concept qui allie à la fois jeu, moyen d'envoyer des messages instantanés, espace de discussion, monde virtuel et page Internet.

Ce monde virtuel, Niniane Wang, ingénieur chez Google, l'a conçu comme un espace simple et facile d'accès à partir d'un compte Gmail (la messagerie du moteur de recherche). Les internautes communiquent par le biais d'un avatar dont ils choisissent toutes les caractéristiques, du sexe à la couleur de cheveux en passant par les vêtements. Les plus farfelus peuvent même choisir d'apparaître sous la forme d'un cochon ou d'un animal fantastique. En cela, le site ressemble au monde virtuel Second Life.

A l'intérieur de Lively, les avatars n'évoluent pas dans d'importants univers, mais au sein d'espaces personnels séparés, des "rooms" (pièces) que chacun décore à sa convenance. "On peut immédiatement juger du caractère et des centres d'intérêt du créateur par la décoration et l'environnement choisi", témoigne un utilisateur.

Ces chambres peuvent accueillir jusqu'à vingt personnes, et l'on peut décider de n'y accepter que ses amis ou bien de laisser l'accès libre aux membres du site. Elles peuvent se présenter sous la forme d'une île déserte, d'un lycée, d'un paysage enneigé, d'un cimetière... L'une d'elles, "Dating Café", où l'on fait des rencontres en français, a déjà accueilli plus de 13 000 visiteurs.

VERS MYSPACE ET FACEBOOK

La nouveauté consiste à donner aux utilisateurs la possibilité de projeter dans leur espace des vidéos par l'intermédiaire de YouTube, d'y montrer des photos par le biais de Picasa, le logiciel de gestion des images signé Google, ou d'y faire entendre de la musique. En permettant aussi aux internautes de tisser des liens entre Lively et leurs pages Myspace ou Facebook, Google cherche à fédérer sous sa bannière la vie communautaire en ligne de ses clients.

Encore en version bêta, Lively est pour l'instant exclusivement en langue anglaise. "Ce lancement est avant tout destiné au public américain, même s'il reste disponible pour les autres pays", explique Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, de Google France. Et Lively n'est accessible ni sur Mac ni sur les ordinateurs équipés de Linux. Seuls les PC fonctionnant avec Windows XP ou Vista peuvent s'y connecter.


Enfin, comme dans Second Life, plusieurs marques ont créé ou vont créer des espaces à leur couleur dans l'univers Lively. National Geographic est l'une des premières à avoir franchi le pas sur ce nouveau réseau.

Site Internet : lively.com.

Morgane Le Dref LE MONDE 25.07.08

Aucun commentaire: